Cybersup : La nouvelle école d’élite pour la cybersécurité à Paris La Défense

Face à un besoin crucial de compétences en cybersécurité et intelligence artificielle, une initiative remarquable émerge au cœur de Paris La Défense. Cybersup, fondée par le partenariat entre La Plateforme et Frojal, est destinée à former les futurs leaders de ces secteurs indispensables. L’école ouvrira ses portes en 2024, proposant une approche innovante et complète en matière d’enseignement spécialisé.

Le contexte du manque de talent en cybersécurité

Actuellement, le secteur de la cybersécurité souffre d’un déficit qualitatif et quantitatif de compétences professionnelles. Les formations existantes peinent à couvrir les besoins croissants dans ce domaine qui est devenu un défi majeur de notre société numérisée. Cybersup se pose donc comme une réponse ambitieuse à cette lacune.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

Une collaboration unique pour une formation de pointe

La création de Cybersup résulte de la synergie entre La Plateforme, une école digitale réputée basée dans le sud de la France, et Frojal, actionnaire majoritaire de Lefebvre Sarrut. Ce dernier étant un acteur clé dans les domaines de l’édition juridique et fiscale. Cette alliances allie ainsi expertise technique et réglementaire pour offrir un enseignement de cybersécurité des plus complets et pointus.

Les programmes proposés par Cybersup

Dès septembre 2024, l’école prévoit d’accueillir ses premiers étudiants sur l’esplanade de La Défense avec deux cursus principaux : un Bachelor de troisième année spécialisé en cybersécurité, et un Master axé sur la protection des données (DPO). Chaque formation est conçue pour aborder tant les aspects fonctionnels que techniques de la sécurité informatique, garantissant une préparation solide pour les marchés du travail actuel et futur.

Lire  Progrès et défis de la représentation des femmes en cybersécurité

L’impact de l’intelligence artificielle sur la cybersécurité

L’intégration de l’intelligence artificielle dans les systèmes de sécurité constitue une autre facettes des programmes de Cybersup. L’école envisage d’inclure des modules spécialisés tels que l’automation destiné aux tests de pénétration (pentesting), préparant ainsi les étudiants à utiliser les technologies les plus avancées pour sécuriser efficacement les informations et infrastructures.

Une pédagogie adaptée aux besoins du marché

Pour assurer le succès de ses diplômés, Cybersup planifie une structure pédagogique qui s’adapte à divers rôles professionnels en cybersécurité. Deux orientations principales seront ciblées : la sécurité fonctionnelle, centrée sur le conseil et l’audit, et la sécurité opérationnelle, focalisée sur les interventions directes sur les systèmes. Cette distinction permettra de mieux répondre aux spécificités des postes que recherchent activement les entreprises aujourd’hui.

Un modèle financier innovateur

Cyril Zimmerman souligne également l’approche financière novatrice de Cybersup. La première année de scolarité sera financée par des revenus propres, tandis que dès la deuxième année, les formations seront soutenues par des fonds d’apprentissage. Cette stratégie vise à faciliter l’accès aux études tout en assurant une stabilité économique à l’établissement.

En somme, Cybersup n’est pas seulement une école ; c’est une vision qui tend vers la révolution du paysage éducatif en cybersécurité en France. Avec son ouverture imminente et ses programmes intensifs, elle promet de sculpter l’avenir de la sécurité numérique européenne et mondiale.

Mehdi Bellatig

Master en Sciences Sociales
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques en ligne.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet.
Co-fondateur technique de France Verif, le premier outil pour la sécurité numérique globale des particuliers.