Nouvelle vague de cyberattaques : une quatrième députée belge ciblée !

La Chine au centre des soupçons

Un nouveau cas d’espionnage politique vient secouer la Belgique. La députée Goedele Liekens, membre de l’Open Vld, a été victime d’un piratage informatique, apparemment orchestré depuis la Chine. Ce cas s’ajoute à ceux de Samuel Cogolati (Ecolo-Groen), Georges Dallemagne (Les Engagés) et Els Van Hoof (CD&V).

Comment le piratage s’est déroulé

Le piratage de Mme Liekens s’est produit via un courriel qui a permis d’installer un logiciel malveillant sur son ordinateur. L’origine de ce mail attire l’attention puisqu’il venait, soi-disant, de Steven Creyelman (Vlaams Belang). Ce député d’extrême-droite a été contraint de démissionner de ses fonctions dans deux commissions à huis clos à la Chambre à la suite des révélations sur les liens de son frère Frank avec un agent chinois et l’influence qu’il aurait subie de ce fait.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

Des mesures demandées

Rejointe par le ministre de la Justice, Paul Van Tigchelt, la députée plaide pour la désignation d’un officier de sécurité à la Chambre qui pourrait venir en aide aux députés victimes de tels actes et la mise en place d’un système de communication sécurisé. “La Chambre vit encore au siècle passé”, a-t-elle affirmé.

Des mesures demandées
Des mesures demandées

Des précédents inquiétants

Les cas de piratage chinois à la Chambre ne sont pas limités à des députés. En mai 2021, le jour où la commission des Relations extérieures devait entendre des Ouïghours victimes de la répression chinoises, le système informatique de l’assemblée, comme celui d’autres institutions, avait été mis hors service à la suite d’une attaque informatique attribuée depuis lors à la Chine.

Lire  Catastrophe en vue : La nouvelle fonctionnalité IA de Microsoft fait polémique !

Tableau comparatif des incidents récents

Député(e) ciblé(e)Parti politiqueMéthode de piratageOrigine suspectée
Goedele LiekensOpen VldCourriel malveillantChine
Samuel CogolatiEcolo-GroenPiratage informatiqueChine
Georges DallemagneLes EngagésPiratage informatiqueChine
Els Van HoofCD&VPiratage informatiqueChine

Une réponse nécessaire et urgente

Face à la multiplication de ces cyberattaques, plusieurs élus belges réclament des mesures strictes et une réponse proportionnée pour sécuriser les communications et protéger les données sensibles. La désignation d’un officier de sécurité rejoint une recommandation faite dans un rapport récent par le Comité R, l’organe de contrôle des services de renseignement.

Mehdi Bellatig

Master en Sciences Sociales
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques en ligne.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet.
Co-fondateur technique de France Verif, le premier outil pour la sécurité numérique globale des particuliers.