Microsoft repousse le lancement de sa fonctionnalité controversée d’IA « Recall » sur les nouveaux ordinateurs Windows

La nouvelle génération de portables équipés de Windows de Microsoft sera expédiée aux clients la semaine prochaine, mais sans une fonctionnalité phare appelée « Recall » qui a suscité des inquiétudes en matière de confidentialité et de cybersécurité.

La fonctionnalité « Recall », présentée par le PDG de Microsoft, Satya Nadella, lors d’un événement le mois dernier, vise à doter les machines d’intelligence artificielle d’une « mémoire photographique » des activités virtuelles des utilisateurs. En prenant périodiquement des captures d’écran, l’assistant IA de Microsoft, Copilot, pourrait aider les utilisateurs à se souvenir de leurs actions antérieures. « Nous entrons dans une nouvelle ère où les ordinateurs non seulement nous comprennent, mais peuvent anticiper nos besoins et nos intentions », a déclaré Nadella en mai.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

Cependant, jeudi dernier, Microsoft a annoncé le report de l’aperçu « largement disponible » de Recall, qui devait initialement être inclus avec les nouveaux PC dès mardi. À la place, la fonctionnalité sera d’abord proposée à un groupe restreint d’utilisateurs faisant partie du programme de test logiciel Windows Insider. Ces premiers adopteurs experts aideront à « s’assurer que l’expérience répond à nos normes élevées de qualité et de sécurité », a déclaré Pavan Davaluri, vice-président de Microsoft chargé de Windows et des appareils.

Une réaction face aux préoccupations de confidentialité

La décision de retarder le lancement de Recall semble être une réponse directe aux préoccupations soulevées par des défenseurs de la confidentialité et des experts en cybersécurité. En effet, la perspective que les ordinateurs puissent capturer et stocker des images d’écran à intervalles réguliers soulève des questions sur la manière dont ces données seront utilisées et protégées.

Lire  Les hackers éthiques de YesWeHack lèvent 26 millions d'euros pour renforcer la cybersécurité mondiale

Un pas vers l’IA anticipative

Nadella a décrit Recall comme une avancée vers des machines capables de « voir, entendre et raisonner instantanément sur nos intentions et notre environnement ». L’objectif est de créer une IA qui non seulement comprend l’utilisateur, mais peut aussi anticiper ses besoins. Par exemple, si un utilisateur cherche un document spécifique ou oublie une tâche, Copilot pourrait rappeler les étapes précédentes grâce aux captures d’écran.

Educational and Research-Focused AI: Collaborative Learning with Technology
Educational and Research-Focused AI: Collaborative Learning with Technology

Tests et ajustements avant le déploiement général

En reportant le déploiement de Recall, Microsoft montre sa volonté de peaufiner la fonctionnalité avant de la rendre accessible à un public plus large. Les utilisateurs du programme Windows Insider testeront la fonctionnalité pour identifier et résoudre les éventuels problèmes de qualité et de sécurité. Cette étape est cruciale pour garantir que la fonctionnalité soit à la hauteur des attentes et ne compromette pas la sécurité des utilisateurs.

La concurrence dans le domaine de l’IA

Cette initiative s’inscrit dans un contexte de concurrence accrue entre les géants de la technologie pour proposer des solutions d’IA générative capables de créer des documents, des images et de servir d’assistants personnels intelligents. Lors de l’événement annuel Build, Microsoft a dévoilé une nouvelle gamme de PC personnels enrichis par l’IA, fabriqués par ses partenaires Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo et Samsung, ainsi que par sa propre ligne Surface.

Catastrophe en vue : La nouvelle fonctionnalité AI de Microsoft fait polémique !

Avantages et inconvénients de la fonctionnalité Recall

Avantages :

  • Mémoire améliorée : Recall pourrait aider les utilisateurs à garder une trace de leurs activités virtuelles, facilitant la récupération d’informations importantes.
  • Anticipation des besoins : En comprenant les actions passées des utilisateurs, l’IA pourrait anticiper et répondre plus efficacement à leurs besoins.
Lire  15 astuces imparables pour éradiquer les logiciels malveillants de votre vie numérique

Inconvénients :

  • Inquiétudes en matière de confidentialité : La capture et le stockage d’images d’écran peuvent être perçus comme une intrusion dans la vie privée des utilisateurs.
  • Sécurité des données : Les captures d’écran pourraient contenir des informations sensibles, posant des risques en cas de violation de données.

Tableau comparatif des caractéristiques des nouveaux PC avec IA

FabricantModèleFonctionnalité RecallAutres fonctionnalités IADate de disponibilité
MicrosoftSurfaceOui (test limité)Copilot, génération de contenuDisponible maintenant
AcerAspireOui (test limité)Assistant personnel, création d’imagesDisponible maintenant
AsusVivoBookOui (test limité)Mémoire virtuelle, recommandationsDisponible maintenant
DellXPSOui (test limité)Prédiction des besoins, analyse de donnéesDisponible maintenant
HPEnvyOui (test limité)IA de support technique, optimisation des tâchesDisponible maintenant
LenovoThinkPadOui (test limité)Gestion de projets, aide à la décisionDisponible maintenant
SamsungGalaxy BookOui (test limité)Création de documents, planificationDisponible maintenant

Vers un futur où l’IA comprend mieux l’humain

Le développement de fonctionnalités telles que Recall montre la volonté de Microsoft de pousser les limites de l’intelligence artificielle pour offrir des outils plus intuitifs et réactifs. Cependant, cette ambition doit être équilibrée avec une attention rigoureuse aux questions de confidentialité et de sécurité pour gagner la confiance des utilisateurs. Le test initial par les utilisateurs de Windows Insider sera crucial pour peaufiner cette technologie avant son déploiement général.

Mehdi Bellatig

Master en Sciences Sociales
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques en ligne.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet.
Co-fondateur technique de France Verif, le premier outil pour la sécurité numérique globale des particuliers.