Les hackers nord-coréens toujours plus actifs ! Comment les arrêter ?

L’année 2023 a marqué une hausse alarmante des attaques informatiques perpétrées par les hackers nord-coréens. Ces cybercriminels, connus pour leur redoutable efficacité, sont devenus de plus en plus rapides et réactifs, compliquant considérablement les efforts des forces de l’ordre pour les contrer.

Une menace grandissante

Les hackers nord-coréens ont intensifié leurs activités, réalisant plus de piratages que jamais auparavant. Alors que leurs premiers méfaits en 2018 étaient relativement modestes, ces groupes ont rapidement perfectionné leurs techniques. Dès 2019, ils ont commencé à cibler les échanges de crypto-monnaies et les plateformes de finance décentralisée (DeFi) avec des méthodes de plus en plus sophistiquées, comme le social engineering. Le piratage du bridge d’Axie Infinity reste un exemple emblématique de leur audace et de leur expertise.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

Objectifs financiers et géopolitiques

Le principal objectif des hackers nord-coréens est d’obtenir des revenus en crypto-monnaies, qu’ils convertissent ensuite en monnaie fiduciaire pour financer divers besoins, y compris les programmes militaires du pays. Ces cyberattaques ne sont pas seulement motivées par le profit ; elles sont également utilisées pour contourner les sanctions internationales imposées à la Corée du Nord. Les heures de travail de ces hackers coïncident souvent avec celles des fonctionnaires nord-coréens, indiquant une possible implication gouvernementale.

Des méthodes de plus en plus élaborées

Les méthodes employées par les hackers nord-coréens sont de plus en plus difficiles à déjouer. Lors du piratage d’Axie Infinity, par exemple, les hackers ont dispersé les fonds volés sur environ 20 000 portefeuilles différents, compliquant le traçage. Les fonds changeaient de mains toutes les 20 secondes, rendant la tâche des enquêteurs encore plus ardue. De plus, ils ont recours à des techniques de recrutement malveillantes, où des individus infiltrent des entreprises sous couvert d’un emploi légitime avant de vider leurs comptes en crypto-monnaies.

Lire  Les hackers chinois du "Crimson Palace" volent des secrets militaires depuis deux ans : Ce que vous devez savoir

Tableau comparatif des principales attaques

AnnéeIncidentMéthode utiliséeImpact financier
2019Attaque des exchanges cryptoSocial engineeringModéré
2020Piratage de KuCoinTechniques sophistiquéesÉlevé
2022Hack d’Axie InfinityBridge hackingTrès élevé
2023Diverses attaques sur DeFiTechniques avancéesEn augmentation

Les forces de l’ordre face à un défi colossal

Les forces de l’ordre et les experts en cybersécurité peinent à suivre le rythme imposé par les hackers nord-coréens. Selon Chris Wong, agent spécial du FBI, les hackers nord-coréens sont constamment à la recherche de nouvelles failles à exploiter et développent sans cesse de nouvelles techniques pour échapper à la détection. Malgré les efforts déployés par les forces de l’ordre pour contrer ces attaques, les hackers semblent toujours avoir une longueur d’avance.

Recommandations pour se protéger

Les experts recommandent aux entreprises et aux particuliers de faire preuve d’une vigilance accrue. Il est crucial de renforcer les mesures de sécurité, de former les employés aux techniques de phishing et de social engineering, et d’adopter des pratiques de cybersécurité rigoureuses pour minimiser les risques d’infiltration.

Une course contre la montre

Alors que les hackers nord-coréens continuent de perfectionner leurs techniques, la communauté internationale se retrouve dans une course contre la montre pour développer des solutions capables de contrer cette menace grandissante. Les attaques de ces cybercriminels ne montrent aucun signe de ralentissement, et il est impératif de rester vigilant et de collaborer à l’échelle mondiale pour tenter de les arrêter.

Lire  Les failles de cybersécurité menacent les institutions démocratiques - le cas d'Olivier Cadic révélé

En conclusion, les hackers nord-coréens représentent une menace de plus en plus sophistiquée et difficile à contrer. Leur capacité à évoluer et à s’adapter rapidement pose un défi majeur pour les forces de l’ordre et les experts en cybersécurité du monde entier. Seule une coopération internationale renforcée et des mesures de sécurité innovantes permettront peut-être de freiner ces attaques et de protéger les actifs numériques contre ces cybercriminels redoutables.

Laurent Amar CEO & Co Founder @FranceVerif

Doctorat Paris Sorbonne.
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet avec un taux d'efficacité de 99,86%.
Co-fondateur de France Verif, 1ère Intelligence Artificielle de Cybersécurité à destination des particuliers.

Cette vidéo YouTube pourrait vous intéresser, ainsi que celle-ci également.