La hausse alarmante de la fraude en ligne : Un défi croissant pour les Américains

En 2023, les Américains ont subi des pertes record de plus de 12,5 milliards de dollars à cause de la fraude en ligne, marquant une augmentation significative de 22 % par rapport à l’année précédente. Cette montée inquiétante souligne l’urgence de renforcer les mesures de sécurité numérique et d’éducation des utilisateurs.

Investissement frauduleux en cryptomonnaie : Un fléau grandissant

Parmi les types de crimes numériques les plus nuisibles, l’investissement frauduleux a provoqué les plus grosses pertes, atteignant 4,57 milliards de dollars, soit une hausse de 38 % comparée à 2022. Une grande partie de ces fraudes est liée aux cryptomonnaies, représentant 3,94 milliards de dollars de pertes. Depuis 2021, ces escroqueries annuelles signalées ont triplé, principalement alimentées par des tentatives de social engineering, où les victimes sont trompées pour croire qu’elles entretiennent une relation personnelle avec un escroc, les amenant ainsi à investir dans des projets frauduleux en cryptomonnaie.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

L’importance du groupe des 30-49 ans dans les pertes financières

Les personnes âgées entre 30 et 49 ans sont particulièrement vulnérables face à l’investissement frauduleux, représentant le groupe le plus susceptible de déclarer des pertes. L’utilisation accrue de comptes de garde détenus par des institutions financières ou des processeurs de paiement tiers accentue également cette vulnérabilité, les fonds étant rapidement dispersés sur ces plateformes. Cela met en lumière l’importance cruciale de recourir à des mécanismes de double authentification ou de multi-authentification comme couches supplémentaires de sécurité.

Lire  Intrusion numérique et risques d'espionnage : la Chine sous surveillance

Ransomware : Une menace qui s’intensifie

Le ransomware continue de croître après une baisse en 2022, avec des pertes ajustées augmentant de 74 % pour atteindre près de 60 millions de dollars. L’agence a reçu près de 1 200 plaintes provenant d’organisations faisant partie des infrastructures critiques, dont le secteur des soins de santé représente 249 de ces plaintes. Cet accroissement des pertes démontre que le ransomware reste une menace sérieuse pour diverses industries, nécessitant des stratégies de défense robustes et réactives.

Efforts pour récupérer les fonds volés : la chaîne de suppression des fraudes financières

Dans certains cas, des efforts concertés permettent de retrouver une partie des fonds volés. Par exemple, après une perte de 50 millions de dollars due à une escroquerie par compromise de courrier électronique (BEC) lors d’un projet de construction d’infrastructure critique à New York, les autorités ont réussi à geler les actifs sur le compte grâce à une demande de Financial Fraud Kill Chain. En tout, plus de 3 000 demandes similaires ont été déposées, récupérant plus de 70 % des fonds concernés.

Conclusion : Faire face à la montée de la cybercriminalité

La notable hausse de la fraude en ligne en 2023 invite à une réflexion approfondie sur les méthodes de prévention et de protection contre les crimes numériques. Face à des pertes atteignant des sommets sans précédent, il devient impératif d’améliorer la sensibilisation des utilisateurs, de renforcer les mécanismes de sécurité, et de promouvoir des solutions technologiques avancées telles que la multi-authentification. De plus, une coopération internationale soutenue est essentielle pour lutter efficacement contre ces menaces mondiales et protéger davantage les citoyens et leurs investissements.

Mehdi Bellatig

Master en Sciences Sociales
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques en ligne.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet.
Co-fondateur technique de France Verif, le premier outil pour la sécurité numérique globale des particuliers.