15 astuces imparables pour éradiquer les logiciels malveillants de votre vie numérique

Protégez-vous des malwares grâce à ces conseils indispensables

Les logiciels malveillants représentent une menace constante pour la sécurité de nos dispositifs informatiques et la confidentialité de nos données. Face à ces enjeux, il est crucial de mettre en place des mesures efficaces pour prévenir leur propagation. Voici 15 meilleures pratiques pour vous aider à lutter contre les malwares et assurer la sécurité de vos systèmes.

1. Utiliser un logiciel antivirus

L’installation d’un logiciel antivirus de qualité est essentielle pour détecter et bloquer les menaces avant qu’elles n’infectent votre dispositif. Veillez à mettre à jour régulièrement votre antivirus afin de bénéficier d’une protection optimale contre les nouvelles menaces.

2. Mettre à jour les systèmes d’exploitation et les logiciels

Gardez vos systèmes d’exploitation et vos logiciels à jour pour éviter les failles de sécurité exploitées par les cybercriminels. Activez les mises à jour automatiques lorsque cela est possible, afin de ne pas oublier ou négliger ces mises à jour importantes.

Site frauduleux ? Arnaque ? Piratage ? On vous protège !

Vous avez 35 fois plus de risque de vous faire pirater vos comptes bancaires que de vous faire cambrioler.

3. Sécuriser les réseaux

Protégez vos communications sur le réseau en utilisant des techniques de chiffrement. Mettez en place un pare-feu et d’autres dispositifs de sécurité réseau pour limiter les risques d’intrusion et de propagation des malwares.

Choisir des mots de passe solides

Optez pour des mots de passe complexes et uniques pour chaque compte et service que vous utilisez. Utilisez un gestionnaire de mots de passe pour faciliter leur gestion et éviter d’utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes.

5. Sensibiliser les utilisateurs

Formez les utilisateurs aux meilleures pratiques de sécurité informatique et insistez sur l’importance de la vigilance face aux tentatives de phishing et autres attaques. Le facteur humain est souvent la faille la plus facile à exploiter pour les cybercriminels.

Lire  Cybersécurité : le défi grandissant pour les professionnels du droit

6. Sécuriser les connexions Wi-Fi

Protégez vos réseaux Wi-Fi en choisissant un mot de passe complexe et en utilisant un réseau invité séparé pour les visiteurs. Ainsi, vous réduirez les risques d’intrusion et de propagation des malwares.

7. Utiliser des solutions EDR (Endpoint Detection and Response)

Les solutions EDR permettent de détecter et de répondre rapidement aux menaces qui parviennent à infiltrer votre dispositif. De nombreuses solutions EDR performantes sont disponibles sur le marché et peuvent grandement renforcer la sécurité de votre système.

Protéger son ordinateur

8. Faire des sauvegardes régulières

Sauvegardez régulièrement vos données pour vous prémunir contre les pertes en cas d’attaque, notamment par ransomware. Les solutions de stockage cloud sont particulièrement intéressantes pour faciliter les sauvegardes et assurer la disponibilité de vos données en cas de problème.

9. Contrôler l’accès aux dispositifs

Mettez en place des politiques d’accès pour limiter les risques liés aux utilisateurs internes. L’authentification à deux facteurs est une mesure supplémentaire qui renforce la sécurité des comptes et limite les risques d’accès non autorisés.

Prudence avec les sites web non sécurisés

Soyez vigilant lors de la navigation sur des sites web non sécurisés ou inconnus. Utilisez des extensions de navigateur pour vérifier la sécurité des sites visités et éviter de tomber dans des pièges tendus par les cybercriminels.

Ne pas télécharger de logiciels non vérifiés

Évitez de télécharger des logiciels non vérifiés ou provenant de sources inconnues. Privilégiez les sites officiels et les plateformes de téléchargement reconnues pour limiter les risques d’infection par des malwares.

Vérifier les permissions des applications

Contrôlez les permissions accordées aux applications installées sur vos dispositifs et supprimez celles qui présentent des risques pour la sécurité. Soyez particulièrement attentif aux applications qui demandent des permissions excessives ou suspectes.

Lire  Défis cybersécurité face aux élections européennes de 2024

Ne pas cliquer sur les liens suspects

Restez vigilant face aux liens suspects dans les emails ou les messages instantanés. Ne cliquez pas sur des liens dont la provenance est douteuse, notamment s’ils vous incitent à fournir des informations sensibles ou à télécharger des fichiers.

Utiliser des dispositifs de sécurité physique

N’oubliez pas de sécuriser vos dispositifs physiquement pour éviter les vols et les intrusions. Les verrous, les systèmes d’alarme et d’autres dispositifs de sécurité physique peuvent vous aider à protéger vos équipements et vos données.

Se tenir informé des nouvelles menaces et des meilleures pratiques

Restez informé des nouvelles menaces et des meilleures pratiques en matière de cybersécurité. Mettez en place des veilles et des formations pour maintenir vos connaissances à jour et adapter vos pratiques en conséquence.

Le mot de la fin

La prévention des logiciels malveillants est un enjeu majeur pour la sécurité de nos dispositifs et de nos données. En suivant ces 15 meilleures pratiques, vous adopterez une approche globale et proactive pour renforcer la sécurité de votre environnement numérique et minimiser les risques d’infection par des malwares.

Mehdi Bellatig

Master en Sciences Sociales
Expert en cybersécurité et lutte contre les fraudes et arnaques en ligne.
Co-créateur de la 1ère Intelligence Artificielle analysant la fiabilité des sites internet.
Co-fondateur technique de France Verif, le premier outil pour la sécurité numérique globale des particuliers.